Actualites

YARIM : Un projet européen ambitieux contre les risques de radicalisations

Six pays européens s’associent pour créer des solutions innovantes au profit des acteurs de la jeunesse face aux phénomènes de radicalisations des jeunes qu’ils accompagnent

Coordonné par l’Institut Régional du Travail Social (IRTS) Hauts-de-France, YARIM* réunit six partenaires complémentaires pour leurs expertises de terrain, de formation ou de recherche : PLS POUR LA SOLIDARITE ASBL-  Belgique, CEPS PROJECTES SOCIALS- Espagne, AFP PATRONATO SAN VINCENZO- Italie, IDEA NL- Pays-Bas, CAI- Portugal et l’IRTS Hauts-de-France – France. YARIM est un Projet européen de deux ans, cofinancé par le programme Erasmus+ Jeunesse.

*YARIM- Young and Religion in Social Mediation

Les jeunes de 13 à 25 ans ciblés

Dans un contexte de multiplication (ou d’intensification) des processus de radicalisation parmi les jeunes âgés de 13 à 25 ans, le projet YARIM s’appuie sur un triple constat :

  • Des jeunes fragilisés dans leur processus de construction identitaire, fragilités qui constituent un possible contexte d’émergence des radicalisations, y compris religieuses.
  • Des phénomènes de distanciation voire de rejet de ces jeunes vis-à-vis des institutions des différents Etats et plus globalement des principes de démocratie.
  • Une difficulté pour les intervenants jeunesse d’aborder les questions de religion avec les jeunes qu’ils accompagnent.

Passer d’une logique d’intervention à une logique d’écoute et de coproduction avec les jeunes

YARIM innove dans le champ de la prévention des risques de radicalisations violentes en passant d’une logique d’intervention en direction des jeunes à une logique d’écoute active et de coproduction avec ces jeunes, reconnus dans leurs capacités d’expression, et de participation à la vie citoyenne. La parole est donnée aux jeunes, en direction des jeunes et des adultes.

Développement et expérimentation de productions innovantes

YARIM s’articule autour du développement, du test et de l’évaluation de trois productions intellectuelles novatrices :

  • Un module transnational de formation (comprenant une version numérique) favorisant le développement des compétences des intervenants jeunesse à la prévention des processus de radicalisations des jeunes en fragilité identitaire et à la prise en compte du fait religieux dans leurs missions de médiation.
  • Une boîte à outils faite « par les jeunes, pour les jeunes ». Ces outils ont pour but de favoriser la participation active des jeunes et de les aider à prendre la parole, par différents moyens d’expression, comprenant, bien entendu les formes actuelles de communication basées sur le numérique, sur des thématiques citoyennes. Ces formes expressives ont pour but de développer un contre discours face aux messages de propagande, de théories du complot véhiculées sur internet, de sentiments d’hostilités face aux institutions, ou d’invitation au repli identitaire ou religieux.
  • Un guide méthodologique à l’adresse des acteurs de jeunesse, pour favoriser les dialogues interreligieux auprès des jeunes et développer un contre discours aux idéologies extrémistes.

Montée en compétence de tous les acteurs jeunesse

Ces productions doivent in fine permettre :

  • Aux organismes de formation d’accompagner, sur leur territoire, la montée en compétences des intervenants jeunesse dans la prévention des processus de radicalisations violentes et dans la prise en compte du fait religieux dans leurs démarches de médiation.
  • Aux acteurs de jeunesse d’enrichir leurs modalités d’intervention auprès des jeunes, en vue de recréer les conditions d’un dialogue positif (notamment sur les questions religieuses), de faire émerger des contre discours aux actions d’embrigadement et d’idéologies extrêmes.
  • Aux jeunes, de développer leur Pouvoir d’Agir et leur sentiment de reconnaissance par l’expression et l’écoute.

Création d’une plateforme numérique de ressources éducatives

L’IRTS Hauts-de-France mobilisera ses compétences acquises grâce à ses trente ans d’exercice en formation et recherche du travail social et son expérience du dispositif « Ensemble on fait quoi ? » développé sur le Département du Nord.
Les productions seront accessibles depuis une plateforme numérique de ressources éducatives sous la forme de supports dynamiques, flexibles et adaptables.
Une conférence locale de restitution se tiendra dans chaque pays partenaire en début d’année 2019 et une grande conférence européenne de restitution clôturera le projet à Bruxelles, en octobre 2019.

Information à suivre sur notre site de l’IRTS Hauts-de-France

Contact responsable du projet : Anne LEVIN alevin@irtshdf.fr

Communiqué de presse – novembre 2017

demande d'inscription

X




icon

Inscriptions aux concours

icon

Guide des formations

icon

Centre de Ressources Documentaires

icon

Offres d'emploi