Actualites

Travail social et bénévolat, bénévolat en travail social ? Appel à auteurs du n°73 du Sociographe

Le travail social tient-il grâce à une quantité de travail invisible et des travailleurs et travailleuses de l’ombre ? Ce travail peut d’abord être pensé comme celui des bénévoles. Leur importance dans le travail social s’enracine dans l’histoire du secteur et la prise en charge des vulnérables, pauvres et indigents par les philanthropes, les congrégations religieuses et les associations du mouvement ouvrier.

Si la professionnalisation du secteur s’est construite contre le bénévolat, les associations tiennent toujours une place centrale dans l’action sociale et médico-sociale et les bénévoles restent nombreux. Loin de disparaître, les bénévoles semblent donc encore plus sollicités dans un contexte de réduction des dépenses publiques et d’appel à la société civile, tandis que le bénévolat peut faire figure d’accès vers les professions du social, avec des frontières de plus en plus floues entre professionnels qualifiés et bénévoles militants (Ion, 2005).
On peut se demander quel est le sens du bénévolat pour celles et ceux qui l’effectuent, leurs parcours, leurs modalités de collaboration avec les professionnels de l’intervention sociale, les contextes dans lesquels il s’insère et les causes du recours à celui-ci.
Mais peut-on parler d’un bénévolat en travail social ? lire la suite

N° 73, parution mars 2021.
Dépôt des manuscrits jusqu’au 1er septembre 2020 (par mail : gnoel.pasquet@faire-ess.fr) en mentionnant vos coordonnées (téléphonique et postale).

Contact :
Dossier coordonné par Anne Petiau (membre du Comité de rédaction, directrice du Centre d’Etudes et de Recherches Appliquées (CERA – Buc Ressources / CHIMM) anne.petiau@buc-ressources.org

Le Sociographe / www.lesociographe.org
Revue trimestrielle de « recherches en travail social ».
Parution en mars, juin, septembre et décembre, plus un hors série annuel.

demande d'inscription

X